Athlétisme. Doha 2019 : les Français ont-ils encore des chances de médailles ?

Toujours sans aucune médaille après trois jours de compétition dans ces Championnats du Monde, l’équipe de France a vécu un week-end calamiteux au Qatar.

Certaines de ses meilleures chances de médailles se sont envolées dans la moiteur de Doha. Le champion olympique de la perche, Renaud Lavillenie, n’a pas passé les qualifications. Pierre-Ambroise Bosse, pourtant champion du monde en titre sur 800 m, a été éliminé dès les demi-finales et Yohann Diniz a abandonné sur le 50 km marche.

Aujourd’hui, sept Français tenteront de redorer le blason tricolore. Voici leur programme.

  • Carolle Zahi (200 m), 17 h 50

Après avoir déclaré forfait sur 100 m, la sprinteuse s’élancera en fin d’après-midi pour les qualifications du 200 m. Engagée dans la sixième et dernière série, elle devra soit terminer dans les trois premières soit réaliser l’un des six meilleurs temps suivants pour atteindre les demi-finales.

  • Alexie Alaïs (javelot), 18 h

La double championne de France en titre du lancer de javelot prendra part à la deuxième série des qualifications à partir de 18 h. La mission est presque impossible pour Alexie Alaïs qui devra, pour rejoindre la finale, figurer dans les douze premières ou lancer au-delà de 63,50 m, quatre centimètres de plus que son record personnel (63,46 m).

  • Déborah Sananes et Amandine Brossier (400 m), à partir de 18 h 52

Les deux sprinteuses s’élanceront respectivement dans la cinquième et sixième série des qualifications du 400 m. Tout comme le 200 m, elles devront figurer dans les trois premières de leur série ou réaliser l’un des six meilleurs temps suivants.

Amandine Brossier, qualifiée pour les mondiaux en relais mixte français 4x400m avait échouée aux portes de la finale.

  • Pascal Martinot-Lagarde, Dimitri Bascou, Wilhem Belocian (110 m haies), à partir de 20 h 21

Le niveau du 110 m haies est dense dans l’Hexagone comme en témoigne ses trois participants qui entrent en compétition ce soir. Pascal Martinot-Lagarde a à coeur de décrocher un podium cette année après avoir décroché la 4e place aux derniers mondiaux et aux JO. L’année dernière, il avait notamment décroché la médaille d’or aux championnats d’Europe à Berlin.

Il sera dans la troisième série, Dimitri Bascou dans la quatrième et Wilhem Belocian dans la sixième et dernière. Pour rejoindre les demi-finales, ils devront terminer dans les quatre premiers de leur série ou réaliser l’un des quatre meilleurs temps suivants. Cela devrait normalement suffire pour Martinot-Lagarde (meilleur temps cette saison de sa série, 13’’25) et pour Belocian (13’’28). Médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Rio en 2016 (vidéo ci-dessous de FranceTv Sports), Dimitri Bascou ne réalise pas une excellente saison mais compte sur ces mondiaux de Doha pour réaliser une grande performance.

Laisser un commentaire