Collecte de déchets à Lille : des lycéens à la rescousse

Mégots et déchets laissés dans les rues de Lille sont ramassés par des élèves pour sensibiliser à la cause environnementale.

Le clocher vient de sonner, il est 11 h. Une trentaine de jeunes de 14 ans se rassemblent à la Grand’Place. Vêtus de dossards blancs affichant le slogan « Nettoyons la nature », ces élèves du Lycée Thérèse D’Avila ont passé l’avant-midi à récolter les déchets laissés dans les rues de Lille. Leur mission : nettoyer pour sensibiliser aux changements climatiques.

Accompagnées de leurs professeurs, les sept classes d’élèves de seconde se relaieront au cours des 15 prochains jours pour cette activité environnementale. En cette matinée, ils ont rempli une trentaine de bouteilles d’un litre de mégots de cigarette.

Un défi écolo

En réponse au mouvement pour lutter contre les changements climatiques, les professeurs du lycée ont décidé d’inscrire leurs élèves au défi « Fill The Bottle ». Celui-ci vise à remplir une bouteille de mégots de cigarettes et de partager une photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FillTheBottle.

« Le challenge est de remplir un maximum de bouteilles de mégots et de sacs de déchets. On en profite aussi pour leur demander de faire un petit concours d’éloquence, un genre de petit film pour expliquer ce qu’ils ont fait ce matin sur les réseaux sociaux », explique le professeur du Lycée Thérèse D’Avila, Olivier Dhélin. 

Lancé par une lycéenne de 18 ans en juillet dernier, ce défi connait encore aujourd’hui une grande popularité sur les réseaux sociaux. À travers cette activité, M. Dhélin espère que ses élèves prendront conscience de la pollution et qu’ils deviendront plus sensibles aux enjeux climatiques.

Une jeunesse impliquée

Munie d’une paire de gants verts, les deux mains dans les mégots, la lycéenne Alix s’est rendue compte ce matin du grand nombre de mégots qui sont quotidiennement jetés dans les rues. « On ne se rend pas compte qu’il y a autant de mégots. J’ai ramassé deux bouteilles entières en une matinée », déclare Alix, dégoutée. Pour d’autres, cette activité de collecte de déchets a suscité un mélange d’incompréhension et de frustration. « C’est une honte qu’autant de personnes laissent leurs déchets alors que dix mètres plus loin, il y a une poubelle », s’indigne Léandre, 14 ans.

Bien que la jeunesse soit de plus en plus sensible aux questions environnementales, Olivier Dhélin croit qu’il est important de les exposer directement au sujet. « Ils ne vont pas forcément dans l’action et on veut leur montrer à travers cette activité ce qu’on peut faire concrètement. On va essayer qu’ils perpétuent cette activité », indique-t-il, fier de sa classe. Au cours des 15 prochains jours, les 240 élèves du lycée vêtiront à leur tour les dossards et iront à la chasse aux mégots à Lille.

Maude Petel-Légaré

Laisser un commentaire