En redressement judiciaire, XL Airways a interrompu ses vols

Placée le 23 septembre en redressement judiciaire, la compagnie aérienne a interrompu ses vols ce lundi après-midi, à 15 h.

Mauvaise période pour les vacanciers. Après la faillite de l’agence de voyage Thomas Cook la semaine dernière, c’est au tour de la compagnie aérienne XL Airways de jeter l’éponge.

Placée en redressement judiciaire le 23 septembre, XL Airways a annoncé, dans un communiqué publié sur son site internet, interrompre ses vols à partir de 15 h ce lundi après-midi. « La compagnie XL Airways a l’immense tristesse d’informer ses passagers et clients qu’elle n’est plus en mesure d’assurer ses vols à compter de ce jour, à 15 heures, jusqu’au jeudi 3 octobre inclus« , est-il inscrit sur l’accueil du site internet de la compagnie.

En attente d’une offre de reprise

XL Airways attend en effet la décision du tribunal de commerce de Bobigny, mercredi, sur une éventuelle reprise.

L’administrateur judiciaire avait reçu plusieurs marques d’intérêt mais aucune offre ferme de reprise.

Dans son communiqué, XL Airways se dit être « la compagnie la plus attaquée par des concurrents étrangers incroyablement déficitaires et soutenus depuis longtemps par leurs Etats« .

Lundi dernier, avant le placement en redressement judiciaire de son entreprise, le PDG de XL Airways Laurent Magnin tirait la sonnette d’alarme sur RTL dont il était l’invité.

XL airways emploie 570 collaborateurs et a transporté plus de 730 000 passagers en 2018.

Laisser un commentaire