Incendie de Rouen : ouverture au public d’une cellule d’information dans la Somme

Suite à l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, jeudi 26 septembre, la préfecture de la Somme a décidé d’ouvrir une cellule d’information du public.

Quatre jours après l’incendie de l’usine Lubrizol de Rouen, classée Seveso, un panache de fumées a traversé le département de la Somme.

La préfecture de la Somme a diligenté des contrôles approfondies dans 349 communes du département. Au final, ce sont 39 communes qui ont été touchées par des traces de suie.

A compter de ce lundi 30 septembre, la préfecture va réaliser de nouvelles vérifications pour déterminer une éventuelle toxicité sur ces 39 communes.

Pour répondre à l’inquiétude grandissante des habitants et des agriculteurs, la préfète de la Somme Muriel Nguyen a décidé d’ouvrir une cellule d’information du public de 14 h à 18 h. La cellule peut être jointe au numéro vert 0 805 010 580.

Selon l’évolution de la situation, la cellule pourrait être reconduite pendant plusieurs jours.

Des mesures conservatoires prises par la préfecture

La Somme a également pris des mesures conservatoires, c’est-à-dire à titre provisoire, par arrêté préfectoral comme indiqué sur son site internet : « Le lait et les œufs (élevages plein air), le miel et les poissons d’élevage ainsi que les productions végétales ou les aliments pour animaux ne peuvent être ni commercialisés, ni intégrés dans la consommation humaine ou animale. »

Vincent Daheron avec l’AFP

LIRE AUSSI : Incendie de Rouen : la collectivité déclare l’eau « potable »

Incendie de Rouen : dans les Hauts-de-France, « la situation n’est pas catastrophique »

Laisser un commentaire