Zemmour en direct sur LCI : le CSA a reçu 400 signalements

Des téléspectateurs ont jugé le discours du polémiste, diffusé samedi sur le chaîne d’informations en continu du groupe TF1, xénophobe et islamophobe. 

Le discours anti-islam prononcé samedi dernier par Eric Zemmour lors de la « convention de la droite », diffusé en direct sur LCI, a entraîné près de 400 signalements auprès du CSA selon le régulateur de l’audiovisuel public. « Tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam », a notamment estimé Eric Zemmour lors de ce meeting politique organisé à l’initiative de l’ancienne députée d’extrême droite Marion Maréchal.

Le polémiste, condamné récemment pour provocation à la haine religieuse, s’en est également pris aux immigrés « colonisateurs » et à « l’islamisation de la rue ». De nombreux téléspectateurs ont considéré que les propos du polémiste étaient à caractère xénophobe et islamophobe et ont demandé au CSA l’ouverture d’une enquête sur leur diffusion par la chaîne de la TNT gratuite.

Du grabuge à la rédaction de LCI

Du côté de la chaine d’informations du groupe TF1, c’est l’embarras qui prime chez certains journalistes. La société des journalistes de LCI s’est « désolidarisé de la décision de notre direction de diffuser en direct et en intégralité un discours d’Eric Zemmour ».

« Zemmour, ils se disent que ça va marcher… Et là, gros malaise, le discours était incroyablement hardcore », a raconté un reporter au journal Le Monde ce dimanche. La direction de LCI a reconnu du bout des lèvres une erreur, évoquant un format, « le discours sans contradiction », pas « approprié ». La société des journalistes doit rencontrer la direction mardi 1er octobre pour obtenir de plus amples explications sur ce choix éditorial.

De nombreux élus politiques ont réagi à ces propos. Invité dans la matinale de France Inter ce lundi, l’ancien président de la République François Hollande a dénoncé « une banalisation de l’outrance, une banalisation du mépris à l’égard d’une partie de la communauté nationale » dans les médias.

Hugo Capelli

Laisser un commentaire