International. Les États-Unis testent un missile intercontinental

L’armée américaine a annoncé mercredi avoir testé avec succès un missile balistique intercontinental, Minuteman III, lancé depuis la base de Vandenberg, en Californie.

Aujourd’hui, les États-Unis ont lancé un missile à 01h13 heure locale et a parcouru environ 6 750 km pour s’abîmer dans l’atoll de Kwajalein dans le Pacifique, selon l’armée de l’air.

« L’essai démontre que la force de dissuasion nucléaire des États-Unis est robuste, flexible, prête et bien adaptée pour contrer les menaces du XXIe siècle et rassurer nos alliés », a déclaré dans un communiqué le commandement de l’armée de l’air américaine chargé de la force de dissuasion. L’armée américaine a toutefois précisé que ce test n’était « pas une réponse ou une réaction aux événements mondiaux ou aux tensions régionales ».

Un tir de missile de la Corée du Nord

En effet, la Corée du Nord a tiré mercredi ce qui semble être un missile mer-sol balistique, a indiqué l’état-major sud-coréen, au lendemain de l’annonce de la tenue samedi de discussions de travail sur le nucléaire entre Pyongyang et Washington.

Hier, la Chine, qui entretient de bonnes relations diplomatiques avec la Corée du Nord, s’est livrée à une véritable démonstration de force à l’occasion du 70e anniversaire du régime. Quinze mille soldats, des centaines de chars, missiles et avions de combat ont défilé devant les plus hauts dirigeants du pays. Pour rappel, la Chine et les États-Unis se livrent une guerre commerciale depuis le début du mandat de Donald Trump.

Paul MONTELS avec l’AFP

Laisser un commentaire