VIDÉO. International. À Hongkong, la police tire à balle réelle sur un manifestant et le blesse

Le 1er octobre était organisé à Pékin le 70e anniversaire de la République Populaire de Chine. Dans le même temps à Hongkong, des manifestants défilaient pour s’opposer au pouvoir de Pékin sur la péninsule. Dans la cohue, un policier a, pour la première fois depuis le début des mouvements sociaux, tiré sur un manifestant.

« C’est un incident que l’on pouvait malheureusement craindre, regrette François Bougon, ex-correspondant de l’AFP à Pékin, il y avait déjà eu des situations où des policiers avaient sorti leurs armes, mais jusqu’ici personne n’avait tiré. » Lundi 1er octobre, alors que se déroulaient des cérémonies en grande pompe à Pékin, les manifestants hongkongais organisaient la journée du chagrin pour exprimer leur opposition à la politique de Xi Jinping.

Dans la confusion générale, un jeune manifestant Tsang Chi-Kin a été visé par un policier, qui lui a tiré dessus à balle réelle. L’étudiant a été blessé par le tir, et est encore à l’hôpital. Depuis, l’émotion est vive dans l’ancienne colonie britannique, des centaines de Hongkongais ont tenu un sit-in de protestation devant l’école du jeune homme.

Noëlle LY et Nicolas ROCCA

Laisser un commentaire